Attribué à Eugène GIRARDET

(Paris 1853 - 1907)

Femme pensive

huile sur panneau
26 x 35 cm ; 55,5 x 45,5 cm (avec le cadre)
au dos : porte une inscription ' Eugène Girardet ' / le tampon du marchand de couleurs ‘Félix Voisinot / marchand de couleurs  (...) / tableaux (...)/ Paris.’ (actif entre 1876 et 1881).

3000 €

Bibliographie

De Delacroix à Renoir, l'Algérie des peintres, Institut du Monde Arabe, Paris, 2003-2004.

En savoir plus

Né à Paris en 1853, Eugène Girardet est issu d’une famille d’artistes d’origine suisse. Il intègre l’École des Beaux-Arts de Paris et suit l’enseignement de Jean-Léon Gérôme (1824-1904). Celui-ci l’incite à voyager en Afrique du Nord dès 1874. À partir de 1879, il entame huit voyages successifs en Algérie, dans l’arrière pays. Il séjourne en grande partie à Biskra, Bou Saâda et El Kantara. Il y exécute d’innombrables études de scènes de la vie nomade ou de vues du désert et se lie d’amitié avec Etienne Dinet. 

Entre 1877 et 1907, il expose en France, notamment au Salon de la Société nationale des beaux-arts, au Salon de la Société des peintres orientalistes français, ainsi qu’à l’Exposition universelle de 1900. Enfin, il participe à l’Exposition coloniale de Marseille en 1906, un an avant son décès. 

Tout laisse à penser que l'esquisse que nous vous proposons a été exécutée entre 1876 et 1879. L’artiste a alors eu l’occasion de découvrir l’Afrique du nord lors de son premier voyage. Il est de retour à Paris et sa palette est déjà empreinte des couleurs de l’Orient, contrairement au sujet qui lui, reste plus académique.

Une jeune femme, assise de profil, tourne son visage vers un interlocuteur que nous ne pouvons qu’imaginer. Les couleurs chaudes et chatoyantes se mêlent à la touche vibrante de l'arrière-plan, mêlé de bleu et d’ocre. Le spectateur suit le rythme de cette scène sourde où l’action ne demande qu’à se dérouler.

Nous pouvons rapprocher cette œuvre du tableau Les fileurs à Bou-Saâda (visible ci-dessous), récemment passé en vente aux enchères et dans lequel nous retrouvons une même patte ainsi que des coloris très similaires. (Majorelle et ses contemporains, Artcurial, Marrakech, 30 décembre 2019, lot n°66.)

De nombreuses œuvres de l’artiste sont conservées dans les collections publiques, notamment au musée d’Orsay, au musée de Zurich ou encore au musée de Genève. 

Capture-decran-2022-11-09-a-17.01.39

Eugène Girardet, Les fileurs à Bou-Saâda, huile sur panneau ⓒ Artcurial

Retrouvez nos œuvres sur les plateformes suivantes

insta-1
Logo_LILA_blanc_sans_fond-1
SLAM_logo_blanc_sans_fond

© artwins  I  Mentions légales  I  Designed by TDF