Jules VEYRASSAT 

 (Paris 1828 - 1893)

La ferme à Pourville

1863

mine de plomb sur papier

9 x 17,5 cm ; 25 x 34 cm

signé, daté et localisé 'Pourville - J.V. - 63' en bas à droite 

500 euros

Contact : Caroline Thieffry

Bibliographie
Bénézit, E. (Emmanuel). Dictionnaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs. Paris: Gründ, 1999, p. 197.

En savoir plus

Peintre, dessinateur et graveur de renom, Jules Veyrassat étudie dans l’atelier d’Henri Lehmann. Il expose au Salon à partir de 1848 et en ressort médaillé à plusieurs reprises, en particulier pour ses gravures (1866 et 1869). Il est fait Chevalier de la Légion d’Honneur en 1878. 

Rattaché à l'École de Barbizon, il s’insère dans la veine de Charles Jacque ou de Jean-François Millet. Réaliste, l’artiste se plaît à représenter des sujets axés autour de la vie agricole et rurale de l’époque. Dans ses œuvres, chevaux de trait, moutons et animaux d'élevage prennent souvent place au sein d’un champ tout juste moissonné ou labouré. L’artiste représente la vie telle qu’il la voit, avec sincérité, minutie et précision. Il prive ainsi le spectateur de toute fioriture ou agrément, rendant ainsi un brillant hommage à la vie paysanne.

Plusieurs de ses travaux sont conservés dans de grandes institutions publiques françaises (musée d’Orsay ; musée du Louvre), britanniques (Manchester Art Gallery) ou encore américaines (Baltimore, Walters Art Museum).


Capture-decran-2024-02-05-a-18.52.52


 Le Repas des moissonneurs, 1862, Musée des Beaux-Arts de Chartres, © Wikipédia .

Retrouvez nos œuvres sur les plateformes suivantes

insta-1
Logo_LILA_blanc_sans_fond-1
SLAM_logo_blanc_sans_fond

© artwins  I  Mentions légales  I  Designed by TDF