Hubert-Denis
ETCHEVERRY 

(Bayonne 1867 - 1952)

Les roses

huile sur carton
27 x 21 cm
signé 'D. Etcheverry’ en bas à gauche

1100 €

Bibliographie

Valmy-Baisse Jean, Denis-Hubert Etcheverry, sa vie, son œuvre, Paris, Société d'édition & de publications librairie F. Juven, 1910.



L'Illustration, n° 4340, 8 mai 1926, 84e année.

En savoir plus

Élève d’Achille Zo à l'École de Dessin de Bayonne dès 1879, Denis Etcheverry passe le concours de l’Ecole des Beaux-Arts de Paris neuf ans plus tard, se classe premier et devient l'élève de Léon Bonnat. À partir de 1895, il envoie ses travaux au Salon des artistes français où il est médaillé à plusieurs reprises. D’abord consacré à la peinture religieuse, puis aux scènes de genre, c’est en 1903, avec le succès de son tableau Vertige, qu'il acquière le statut de peintre mondain. Etcheverry devient alors, comme Paul-César Helleu à la même époque, un portraitiste à la mode, apprécié par les femmes du monde.

Le bouquet de fleurs que nous présentons s’inscrit pour sa part, à travers sa facture épurée, ses couleurs franches et ses touches délimitées, dans la veine du mouvement Art Déco, alors en plein essor dans les années 1920.

À cette époque, notre artiste semble redécouvrir les sujets peints dans sa jeunesse comme le souligne si bien Jean Valmy-Baisse dans son ouvrage sur l’artiste : "il dessinait avec soin et peignait avec plus de soin encore ses premiers tableaux de fleurs et de natures mortes [...]", sujets que l’on retrouve d’ailleurs dans les œuvres qu’il présente au Salon à cette même période, notamment dans sa Femme assise au bouquet de roses (1926), image qui fit la une du journal L’Illustration cette même année.

Retrouvez nos œuvres sur les plateformes suivantes

insta-1
ebay-1
catawiki_brandmark_all-white

© artwins  I  Mentions légales  I  Designed by TDF